Comprendre et vivre avec les acouphènes

Comprendre et vivre avec les acouphènes

On en parle peu et pourtant, ce phénomène touche plus d’un Français sur quatre : les acouphènes. Maladie des musiciens, elle est pour autant beaucoup plus répandue qu’on ne le croit. Cette gêne sonore permanente peut devenir un vrai handicap au quotidien. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les acouphènes et comment apprendre, au mieux, à vivre avec ce trouble.

Les acouphènes, qu’est-ce que c’est ?

Il vous est peut-être déjà arrivé de ressentir à un moment donné un bruit dans l’oreille, semblable à un petit son strident. Sans importance, il s’en va aussi vite qu’il est apparu. Imaginez alors ce même son, amplifié, qui se produit en permanence et ne vous offre pas de répit, même la nuit. Il s’agit d’un acouphène. La personne qui en souffre peut ressentir des sons, des bourdonnements, des vibrations, qui peuvent varier selon les moments et l’endroit où elle se trouve.
C’est un problème de plus en plus fréquent, peu importe l’âge. Quasiment 3 millions de personnes ont des acouphènes régulièrement ou constamment, et cela ne va pas en s’améliorant avec les années.

Les causes

Il est malheureusement impossible d’être catégorique au sujet de l’acouphène. Les causes sont variables. Une personne peut voir surgir ce problème du jour au lendemain, sans en connaître les raisons précises.
Malgré tout, on peut quand même déterminer deux causes principales, ayant une origine accidentelle ou une origine psychologique. Un accident peut être une chute grave qui dérègle un équilibre interne ou une exposition à un son fort pendant une longue durée (à un concert par exemple). Une personne anxieuse, stressée, favorise aussi l’apparition de ces sons.
Dans tous les cas, il est conseillé de consulter rapidement un ORL, spécialisé dans ce domaine, afin d’écarter tout autre problème auditif qui nécessiterait une aide auditive. Il n’existe à ce jour pas de traitement permettant de soigner concrètement les acouphènes, les médicaments sont peu efficaces. Cependant, la personne peut apprendre à contrôler ses symptômes.

 

Comment améliorer son quotidien ?

Les acouphènes peuvent impacter lourdement la vie d’une personne, si bien que sa vie sociale, son bien-être, son sommeil, sont affectés. Ils peuvent créer un état de stress constant, pouvant mener à la dépression si un suivi psychologique n’est pas mis en place. En effet, il est important d’avoir en tête que cela peut vite devenir un cercle vicieux. Le son présent en continu s’amplifie car il se transforme en obsession, ainsi, le stress démultiplie les effets.
Il est primordial que la personne apprenne à gérer son état psychologique afin de ne pas tomber dans une spirale infernale. Des exercices de respiration, de la sophrologie, de la méditation en pleine conscience, permettent de focaliser les pensées sur autre chose que le bruit. Le corps a cette capacité à oublier les choses environnantes lorsque l’esprit se concentre sur une idée fixe. La thérapie du bruit permet d’apprendre à « oublier » le bruit et mieux le supporter. Il s’agit là de le faire passer au second plan. D’autres techniques, comme écouter de la musique ou des bruits blancs (pluie, battements de cœur) peuvent fonctionner.
L’acouphène cause de nombreux problèmes, le but pour la personne qui en souffre est de retrouver une qualité de vie convenable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *