Customiser sa trottinette, le guide

Customiser sa trottinette, le guide

On l’a déjà dit il y a quelques temps : la trottinette a fait un come-back fracassant pour devenir à la fois un sport extrême et un mode de vie. Avec la démocratisation de la trott’, il est de plus en plus facile de trouver du matériel pour faire du tuning de trottinette. Petit guide pour le débutant qui veut faire de sa monture un modèle unique.

 

Les pièces de la trottinette à la loupe

Avant d’amener sa trottinette freestyle personnalisée sur les skateparks, il va falloir bosser un peu. Pas grave, on est là pour ça alors on relève les manches et on se tient prêt à mettre les mains dans le cambouis ; c’est le seul moyen pour se monter un trott’ unique au monde.

On commence par le guidon qui existe en deux catégories : T et Y. Le choix du bar (le petit nom anglophone du guidon) doit être guidé par la préférence de la forme et la taille. La forme dépend des préférences de chacun, le T donnant un aspect plus brut, le Y plus moderne. La taille doit permettre d’être à l’aise et de faciliter les déplacements et les tricks ; c’est donc super important.

Ensuite, on passe au deck, le plateau sur lequel les pieds reposent. Très honnêtement, vu la qualité des marques sur le marché, le choix se fait surtout sur l’esthétique : mat, chromé, uni ou à motifs, c’est à vous de choisir ce qui vous fait envie.

La fourche est un élément important : elle maintient la roue avant et doit pouvoir résister aux chocs, en particulier lors des réceptions. C’est le genre de pièce sur lesquelles il ne faut pas chercher à faire trop d’économie ; personne n’apprécie de découvrir que sa roue avant est partie faire un tour au cours d’un run.

Idem pour le jeu de direction qui, à l’aide de la fourche, s’avère cruciale pour vos changements de direction. Selon le deck, vous devrez choisir entre un modèle intégré ou semi-intégré. Dans les deux cas, la qualité doit être au rendez-vous.

Le frein est une pièce important également bien que moins cruciale que sur un vélo. Il faudra faire un choix entre frein fixe et à ressort mais les pros optent généralement pour des freins fixes, plus fiables et plus durables. Attention, il vous faudra un frein de la même marque que votre deck, contrairement aux autres pièces.

Les roues sont l’une des pièces que vous devrez le plus souvent si vous avez bien composé votre trottinette. Plusieurs éléments varient : dureté, taille, qualité de la gomme mais aussi cœur plastique ou aluminium. En cas de pratique « sportive », oubliez le plastique et passez au metal-core qui résistera mieux aux impacts.

Enfin, il reste les petits éléments : le grip qui vous assure de rester en place sur le deck, les poignées pour bien tenir le guidon ou encore les pegs qui se fixent aux roues, comme sur les BMX, pour varier les tricks.

 

Acheter vos pièces détachées de trottinette

Pour customiser votre trottinette, rendez-vous sur le site Cycloshop.fr qui propose un grand choix de pièces détachés mais aussi des éléments textiles et des protections. Trottinette freestyle, électrique ou thermique, il existe des pièces de rechange pour tous ces modèles, autant en profiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *