Le toit, au centre de toutes les attentions

Le toit, au centre de toutes les attentions

On a coutume de dire qu’au fond, une maison c’est avant tout quatre murs et un toit. Pour les murs, pas de problème, vous savez y faire et les idées déco ne manquent pas. Pour le toit, c’est un peu plus délicat car pour beaucoup de nos concitoyens, une fois installé il n’y a plus grand-chose à faire. C’est faux car entre la nécessité de remettre au gout du jour l’isolation et le nettoyage à faire régulièrement, le toit devrait occuper vos pensées au moins autant que vos murs.

 

L’isolation, un investissement nécessaire

Saviez-vous que parmi les plus grandes sources de perte de chaleur dans votre maison, le toit se place comme votre lus grand ennemi ? Pas moins de 30 % des pertes généralement constatées dans une maison s’échappent par le toit, rien que ça !

Ce chiffre s’explique en grande partie par le fait que beaucoup négligent l’isolation du toit et des combles, optant pour un isolant de mauvaise qualité, un intervenant peu efficace ou oubliant tout simplement d’entretenir l’isolation et de la changer quand l’ancienne ne répond plus aux normes.

Pourtant, ce ne sont pas les intervenants qualifiés qui manquent sur le territoire aujourd’hui ni les opportunités de financement. De Lille à Nice, l’isolation du toit est devenue une priorité pour le gouvernement, par le biais de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maitrise d’énergie). Les outils pour promouvoir l’isolation des toitures ? Crédits d’impôt ou prêts à taux zéro font partie des plus évidents et des plus mis en avant.

Qui plus est, selon votre budget et la disposition de votre logement, il est possible de trouver des solutions très avantageuses entre isolant pulsé ou en plaques, laine de roche, de verre, ouate de cellulose ou fibre de bois. Tout ce qu’il vous faut faire, c’est contacter un professionnel qui vous conseillera et vous permettra de bénéficier au mieux des avantages promis par l’État.

 

Et l’entretien de la toiture dans tout ça ?

L’isolation, c’est capital et ça vous faire des économies. Mais ce n’est pas le seul élément à prendre en compte dans vos démarches d’entretien de votre toiture.

Déjà, autant que possible pensez à surveiller l’état de votre charpente : en bois, elle est soumis à de nombreux « prédateurs » qui peuvent être des insectes xylophages (à l’image des larves de capricorne, des termites et bien d’autres) mais également des champignons dévastateurs qui profitent de l’humidité. Il vaut mieux donc surveiller de manière régulière et attentive et, le cas échéant, procéder à un traitement du bois.

D’ailleurs, l’état de la charpente est souvent lié à l’état de la toiture : couverte de mousses et de lichens, celle-ci va manquer à son devoir de protection – les mousses faisant obstacle au bon écoulement des eaux de pluie – et risque de soumettre la charpente à une humidité constante qui attirera insectes et champignons.

Pour éviter cela, nettoyez votre toit de manière régulière (en fonction de l’avancée des importuns) ou mieux, faites appel à un prestataire comme IsolToit, spécialiste du démoussage de toiture de Marseille à Rennes en passant par Lyon ou les Pyrénées.

Après tout ça, votre toit sera comme neuf et vous permettra de faire de véritables économies sur le long terme. C’est toujours bon à prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *