Les arnaques à éviter lors de l’achat d’une voiture d’occasion sur le net

Les arnaques à éviter lors de l’achat d’une voiture d’occasion sur le net

De nos jours, l’achat d’une voiture d’occasion nécessite une grande attention surtout que de nombreux pièges peuvent être rencontrés sur le web. Les techniques d’arnaques sont tellement évoluées que les victimes ne s’en rendent compte qu’aux derniers moments. Voici les arnaques les plus fréquentes sur le web.

Faites attention aux descriptions mensongères

La proposition de voiture bon marché fait partie des arnaques les plus fréquentes sur le web. Certains faussaires attirent l’attention des intéressés avec des modèles à bas prix. Le plus souvent, ces automobiles ont toujours des problèmes et la vente rapide permettra à son propriétaire de s’en débarrasser. Concernant les rapports d’état de la voiture, il est préférable de connaître l’historique complet de votre future acquisition. La présentation des différentes factures d’entretien et de contrôles techniques portera garant de cela.

Les transactions en ligne : une des arnaques qui font le plus de victimes

13992781213_af10aa37af_zLe paiement par les services de transfert d’argent est à éviter, car ils permettent de retirer de l’argent d’une façon anonyme. En effet, de nombreux escrocs demanderont un paiement à l’avance pour une preuve de solvabilité et pour vous réserver la voiture. Après un premier paiement, ils peuvent disparaître. Ne payez jamais avant d’avoir vu la voiture. Un coût élevé des acomptes de livraison est également très répandu sur le web. Pour votre information, un vendeur n’a pas le droit de demander des arrhes pour l’achat d’une voiture. La meilleure solution est de laisser un chèque au moment de repartir avec le véhicule.

Que faire avant de conclure un achat ?

Avant de se lancer dans l’achat d’une voiture d’occasion, il est impératif de faire les comparaisons nécessaires sur les annonces proposées. N’achetez jamais une voiture que vous n’avez pas encore vue et testée. Un essai long et minutieux vous permettra de déceler les éventuels problèmes techniques. Le numéro de série marqué sur le certificat d’immatriculation doit également être le même que celui inscrit sur le châssis, et les papiers ne doivent pas être des faux. Il existe une solution pour vérifier la carte grise pas chère : demander un certificat de non-gage, aussi appelé certificat de situation administrative (voir ici).

Enfin, la transaction finale doit se faire au domicile du vendeur. Cela permettra de confirmer l’adresse marquée sur la carte grise en cas de problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *