Agroalimentaire bio, une voie prometteuse pour la France

Agroalimentaire bio, une voie prometteuse pour la France

Depuis un certain temps, l’agriculture biologique a le vent en poupe en France. En effet, grâce aux 5000 exploitations implantées un peu partout à travers le pays, cette industrie engagée a augmenté rapidement son volume de production. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population française consomme les délicieux produits de mère Nature qui ont été soigneusement cultivés par plus de 41.000 fermes françaises.

Pourquoi le bio a séduit les industries agroalimentaires françaises ?

Les raisons qui ont poussé les producteurs agroalimentaires français à évoluer dans le Bio sont nombreuses et variées. Toutefois, celles qui les rassemblent sont surtout motivées vers la recherche de perspectives positives et cohérentes pour leur entreprise. Certaines fermes sont motivées par l’envie d’offrir à leurs proches et à leur entourage une alimentation saine et naturelle, tandis que d’autres sont séduits par l’esprit écolo de préservation de l’environnement qu’apporte ce défi agricole. Dans les deux cas, l’autonomie et la prospérité vont dominer pour tous les fermiers Bio français.

Quelles industries sont les plus engagées en France ?

Dans l’industrie biologique, le secteur alimentaire est le plus engagé. En effet, si l’on passe en revue la surface de répartition de la production bio en France, les légumes secs, les fruits et l’élevage bovin sont les plus développés. Au niveau de la consommation, ces secteurs sont à 90% de leur potentiel et encore, il ne s’agit là que de l’année 2018. Si la progression persiste, tous les français, voire les européens, seront enclin à consommer des aliments bio issus du terroir. La preuve, selon les sources du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation française, 67% des produits bio vendus et consommés hors des territoires français proviennent de France.

Le Bio dans les industries non alimentaires

Bien que l’agroalimentaire, notamment les fruits et légumes, soit en tête d’affiche dans la production et la consommation Bio, les produits non alimentaires sont également en excellente progression. En effet, et toujours selon le baromètre du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, les produits ménagers et le cosmétique prennent également place dans l’industrie Bio. Selon l’Agence Bio, les achats de produits biologiques non alimentaires sont passés de 68% en 2015 à 76% en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *