Confinement : qu’en est-il des déplacements pour la garde d’enfant ?

Confinement : qu’en est-il des déplacements pour la garde d’enfant ?

Malgré l’installation du troisième confinement sur le territoire de la République Française, l’accompagnement d’un enfant chez un proche sera toujours possible. Selon le gouvernement, ceci aiderait les parents face à la fermeture de toutes les institutions. C’est une décision rapportée dernièrement par le Premier Ministre lors de son passage à l’Assemblée Nationale.

Des nouvelles mesures de confinement

Celles-ci, selon les dires de Jean Castex, sont « fondamentalement les mêmes » que celles déjà appliquées dans 19 départements. C’est-à-dire, en quelques mots : déplacements limités, travail à distance et couvre-feu. Dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi, les habitants peuvent se déplacer sans aucune restriction. Au-delà de cette limite, il est impératif de disposer d’une attestation qui précise le motif du déplacement. Les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits.

Un des motifs impérieux : la garde d’enfant

Les proches souhaitant se déplacer dans le cadre d’une garde d’enfant peuvent, bel et bien, l’effectuer. En effet, le premier ministre l’a précisé lors de son discours : « Les motifs impérieux incluront les déplacements professionnels, mais aussi ceux liés à un motif familial, par exemple, accompagner ou chercher un enfant chez un parent, un grand-parent ou un proche. » Ils sont à même d’aller d’une région à une autre. C’est un grand avantage permettant aux parents de concilier le télétravail et la garde des enfants dans les semaines à venir.

Nécessité d’une attestation dérogatoire

Une pièce justificative reste obligatoire. Il s’agit d’une attestation de déplacement dérogatoire. L’intéressé doit cocher au niveau de la case Motif familial impérieux, assistance aux personnes vulnérables, garde d’enfants, situation de handicap. Une fois cette attestation en main, parents et grands-parents sont autorisés à déplacer durant le couvre-feu, notamment de 19 heures à 6 heures du matin. Sans cette pièce justificative, une amende de 135 € pourra être réclamée par les autorités compétentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *