27 février 2024
fabriquer eliquide

Fabriquer son e-liquide : quelle est la procédure ?

La cigarette électronique est un dispositif puissant qui a aidé de nombreux fumeurs à réduire ou à arrêter leur consommation de tabac. Il est si révolutionnaire que même des non-fumeurs l’utilisent, et il y a actuellement plus de 5 millions d’utilisateurs de cigarettes électroniques dans le monde. Cet article se concentre sur l’un des composants les plus importants, le liquide électronique. Nous vous expliquerons comment vous pouvez fabriquer votre propre liquide électronique, ce qui vous permettra d’économiser de l’argent sur votre consommation de vape.

Découvrez les composants d’un e-liquide

Le e-liquide, qu’est-ce que c’est ?

Le e-liquide est un mélange de divers composants qui constitue le carburant de la cigarette électronique et l’élément qui permet d’obtenir la vapeur durant la vape.

De quoi se compose le e-liquide ?

La composition du e-liquide peut être différente d’un type à un autre ou d’une marque à une autre. Ceci dit, nous retrouvons deux composants essentiels qui sont présents dans tous les e-liquides :

  • Le PG ou propylène glycol ;
  • Le VG ou Glycérine végétale.

Vous y trouverez aussi d’autres composants comme :

  • La nicotine qui est disponible à divers taux ;
  • Les arômes ;
  • L’alcool qui est un produit facultatif.

Dans la suite de ces lignes, nous allons vous présenter chacun de ces composants.

Le PG ou propylène glycol

C’est un composant qui est très utilisé dans diverses productions alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques… Il représente près de 50 à 80 % du e-liquide. Le PG permet d’obtenir des saveurs plus présentes et prononcées.

Le VG ou Glycérine végétale

La glycérine végétale est, elle aussi, très utilisée dans les industries pharmaceutiques, agroalimentaires et cosmétiques. Elle représente près de 20 à 50 % de la composition du e-liquide. Elle sert à obtenir une vapeur plus dense et aussi plus abondante.

Ces deux composants sont complémentaires. Vous pourrez en outre évaluer la dose à utiliser dans votre e-liquide fait maison selon vos préférences en goût et en densité de vapeur.

La nicotine

La nicotine, qui est aussi présente dans les cigarettes classiques, se trouve dans les e-liquides sous plusieurs dosages, tels que :

  • 0 mg/ml pour un e-liquide sans nicotine.
  • 6 mg/ml, une quantité qui convient aux petits fumeurs.
  • 11 à 12 mg/ml pour les fumeurs occasionnels.
  • 16 à 18 mg/ml pour un fumeur moyen.
  • 19,6 mg/ml, une forte dose pour un gros fumeur.

L’alcool

C’est un composant qui a pour rôle de fluidifier le liquide, mais qui ne représente qu’1 % du mélange et se trouve seulement dans certains e-liquides.

Les arômes

De nombreuses saveurs sont disponibles dans les e-liquides, tels que :

  • Les e-liquides qui ont le goût de tabac : c’est aussi l’arôme le plus préconisé pour débuter dans la vape.
  • Les e-liquides fruités pour une variété de saveurs entre citron, banane, fraise, etc.
  • Les e-liquides gourmands qui offrent des saveurs gourmandes de pâtisseries, bonbons, etc.
  • Les e-liquides saveur menthe : les plus appréciés pour leur fraîcheur, avec leurs goûts de menthe fraîche, de menthe glaciale, etc.
  • Les e-liquides saveurs boissons qui, comme leur nom l’indique, sont des liquides avec le goût de boisson : café, cola, etc.

Vous pourrez aussi varier les plaisirs en mélangeant les différents goûts, comme un mélange de deux saveurs fruitées ou bien classique et fruits, par exemple… Mais surveillez tout de même le taux de nicotine qu’il vous faut selon votre profil.

Comment faire son propre e-liquide ?

Dans cette partie de l’article, nous allons vous expliquer comment créer votre propre e-liquide. Toutefois, il est important de comprendre que vous ne créerez pas les composants de votre e-liquide à partir de zéro, car cela nécessiterait des années d’expertise en chimie ou en ingénierie. Au lieu de cela, vous pouvez éviter d’acheter des e-liquides prêts à l’emploi en créant votre propre mélange de composants de base. Cela vous permettra de produire un e-liquide de qualité sans avoir à dépenser beaucoup d’argent. Vous pouvez trouver des e-liquides dans de nombreux points de vente physiques ou en ligne, y compris des options DIY (Do It Yourself) qui sont des liquides concentrés disponibles dans une variété de saveurs. Vous devrez les diluer avant de les utiliser dans votre appareil. Les e-liquides DIY sont de plus en plus populaires et économiques, et vous pouvez souvent trouver des offres intéressantes avec la livraison gratuite dans toute la France métropolitaine.

Fabriquer l’e-liquide : les étapes !

Comme promis, nous allons maintenant vous apprendre la méthodologie à suivre pour pouvoir fabriquer son e-liquide. Nous vous rassurons, ce n’est pas bien difficile, surtout que les étapes sont à priori claires et nettes.

Sachez qu’il vous faudra cependant vous munir des ingrédients nécessaires pour le bon déroulement de la procédure, voilà pourquoi nous vous conseillons dès maintenant de veiller à vous procurer  une base PG/PV qui peut contenir de la nicotine ou pas selon vous souhaits, mais aussi un booster de nicotine si jamais votre bas est égale à 0 mg/l. De même, il vous faudra également vous procurer des concentrés, mais pas que, comme il vous faudra aussi en prime un compte-goutte !

En plus des flacons de remplissage, nous vous conseillons de choisir des additifs pour un goût plus sucré, plus acide, voire plus équilibré selon votre goût encore une fois. Vous pouvez par exemple opter pour de la noisette, de la barbe-à-papa, voire de la vanille. Et comme nous sommes à la rédaction très soucieux de votre sécurité, nous vous conseillons vivement de prendre lorsque vous passerez au super-marché des gants en latex que vous pourrez jeter à la poubelle par la suite, ainsi que des lunettes de protection qu’il faudra toujours porter lorsque vous manipulerez des matières chimiques qui peuvent s’avérer dangereuses.

Tout cela peut déjà sembler contraignant, mais nous vous assurons que cela vaut la chandelle comme vous économiserez déjà pas mal d’argent (cela reviendra au moins 4 fois moins cher), mais vous pourrez également préparer un liquide sur-mesure qui comblera vos attentes et qui saura réellement vous satisfaire, et ce, en terme de nicotine aussi bien qu’en terme de goût.

Nous vous parlions un peu plus tôt lorsque nous énumérions les ingrédients du taux PG/VG. Celui-ci désigne le propylène glycol, un alcool se vaporisant sous l’effet de la chaleur, et permettant d’activer les arômes. Cela inclut aussi la glycérine végétale, une substance qui déterminera la quantité de vapeur.

Nous passons à présent sans plus tarder à la préparation.

  • Commencez par prendre un flacon. 
  • Remplissez-le jusqu’à 8ml de base avec le compte-goutte.
  • Bien agitez les arômes avant de les rajouter avec une pipette selon le dosage choisi.
  • Rajouter les additifs si vous le jugez nécessaire.
  • Secouer pendant vingt secondes environ puis laisser pour maturation durant quelques jours.

N’oubliez pas, et nous insistons grandement dessus, sur les mesures de précaution qu’il faudra prendre, notamment le port des gants par exemple. Une fois l’opération effectuée, vous pourrez les jeter et veillez à bien nettoyer votre plan de travail. De plus, si vous constatez que votre liquide est réussi, n’hésitez pas à diffuser la recette à votre entourage, voire à la partager au niveau des réseaux sociaux pour en faire profiter tout le monde.

Nous insistons à présent grandement sur la phase de maturation de vos arômes. Celle-ci est primordiale et même indispensable. Pour la période et pour être plus précis, nous vous conseillons d’aller de 48 heures à un total de cinq jours en fonction de la saveur choisie. Certains arômes nécessitent en effet une période rallongée par rapport à d’autres. Veillez également à agiter le flacon quotidiennement pour une bonne diffusion.

Pour savoir si tout a bien fonctionné, il vous faudra goûter le mélange final et voir si il correspond à vos attentes et à votre idée de la saveur telle que vous l’aviez imaginée avant de concocter le tout ! 

Si vous constatez que ce n’est pas assez dosée, vous pourrez toujours rajouter un peu plus d’arôme. Dans le cas contraire, diluez en utilisant un peu plus de base PG/VG. Après cela, il faudra de nouveau laisser reposer, pour au moins 48 heures. Si vous êtes un débutant, vous pourrez commencer par un seul arôme avant d’en envisager d’autres. Restez aussi dans des proportions qui ne dépassent pas 3% pour les additifs, ces derniers pouvant s’avérer très puissants.Nous vous rappelons enfin que la cigarette électronique peut s’avérer nuisible également et qu’il ne faudrait pas en abuser.