Fêter Carnaval à l’école en toute sécurité

Fêter Carnaval à l’école en toute sécurité

Quel que soit l’événement que vous souhaitez organiser dans votre école, il y a certaines règles et législations à respecter pour assurer la sécurité des enfants, des parents, des enseignants et de tous les intervenants. Si vous envisagez de célébrer la traditionnelle fête de carnaval, très appréciée des écoliers, un dispositif doit être pris en amont afin d’éviter les mauvaises surprises.

Démarches administratives

L’école n’étant pas une personne morale, elle ne peut juridiquement pas organiser une manifestation. Seules, la mairie, la coopérative scolaire ou une association précisée à cet effet en ont l’usage. Quoi qu’il en soit, vous devrez établir une demande écrite auprès de la mairie dont dépend votre établissement scolaire qui jugera de son autorisation.

Suivant la nature de la fête, vous aurez à vérifier que l’organisateur possède bien une assurance adéquate. Il est aussi important de préparer un prospectus explicatif à l’usage des parents qui précisera les responsabilités de chacun.

En interne, une réunion avec les professeurs et les bénévoles, permettra de ne rien laisser au hasard le jour dit.

Préparation des lieux

À l’extérieur, prévoir des personnes pour garder un œil sur les parkings et les entrées. Afin de délimiter les abords de la manifestation et pour une protection efficace, une barrière vauban en plastique est un dispositif de sécurité facile à mettre en place. Dotée d’un système d’accroche, cette clôture peut lier jusqu’à plusieurs barrières entre elles. De couleurs vives, elles sont tout de suite repérables. Il est possible de s’en procurer en ligne, sur des sites comme barrieres-vauban.fr. Les locaux intérieurs doivent aussi faire l’objet de vérification : sorties de secours, extincteurs en état, équipements en bon état…

N’oubliez pas de demander une autorisation aux parents pour prendre des photos ou filmer les enfants.

Quant à a fête de carnaval, les responsables doivent veiller à ce que les tenues des élèves ne sont pas inflammables, que les accessoires, comme les épées ou les sabres soient à bout arrondi et que les masques laissent passer une vision correcte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *