Le banc d’école, toujours à la page !

Le banc d’école, toujours à la page !

Le mobilier scolaire a bien changé depuis l’école de Jules Ferry. Les pupitres inclinés ont laissé place à des bureaux individuels ou doubles, et les meubles qu’on trouve dans la classe sont beaucoup plus colorés. Il y a cependant un élément indétrônable dans les salles de cours ou les couloirs : le banc d’école ! Quels sont les avantages de cet équipement, et comment le choisir ?

Le banc d’école, un élément central de la vie scolaire

Une simple visite en maternelle ou en primaire suffit à le confirmer : le banc d’école est partout ! Dans la classe, mais aussi dans les couloirs, et parfois même, dans la cour ! Il faut dire qu’il sait se rendre utile : dans la salle de classe, il permet le regroupement des élèves à l’heure de la lecture à voix haute. Le banc peut servir de lieu d’attente, avant de démarrer une nouvelle activité.

Hors de la classe, c’est un élément pratique du quotidien : on y retire ses chaussures, on y enfile ses chaussons, on y range tranquillement ses affaires. À l’extérieur, il permet de prendre son goûter ou de se reposer. Bref, sans ses bancs, l’école serait démunie !

Comment choisir un banc d’école ?

De nombreux modèles existent, avec ou sans dossier, tout en bois ou en bois et métal, plus ou moins colorés… Le plus important, toutefois, est de vous assurer que la hauteur d’assise corresponde bien à l’âge de l’enfant auquel se destine le banc d’école. En effet, conformément à la norme NF EN 1729-1 :

  • Le banc d’école maternelle doit être compris entre 26 et 35 cm de hauteur, ce qui correspond aux tailles 1 à 3, de la petite à la grande section.
  • Du CP jusqu’au CM2, on utilise les tailles 4, 5 et 6 (entre 38 et 46 cm de hauteur d’assise). Certains élèves peuvent s’asseoir sur des chaises d’adulte dès le CM2.

Une fois la taille du siège déterminée, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix parmi les matériaux, formes, couleurs et budgets des différents modèles de banc d’école proposés par les spécialistes de l’équipement collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.