27 février 2024
Le moteur rotatif de Mazda

Le moteur rotatif qui a fait la renommée de Mazda revient sur le marché

Après une longue absence sur le marché de l’automobile, le moteur rotatif Mazda revient avec la technologie hybride rechargeable. Voici les détails. Retrouvez ce qu’il est devenu et ce qu’il apporte de nouveau en termes de performance et d’autonomie. 

Ce qu’il faut savoir sur le fameux moteur

Le moteur rotatif figure parmi les motorisations les plus compactes et performantes. En effet, exempt de piston ou de bielle, le moteur Wankel offre plus de puissance qu’un moteur thermique de même cylindrée. Sa simplicité est aussi gage de fiabilité. Ayant fait ses preuves en sortant victorieux des épreuves des 24h du Mans de 1991, ce moteur puissant engendre également peu de vibration. Ainsi, les véhicules équipés de ce moteur atypique bénéficient d’une bonne fiabilité, de stabilité et d’une légèreté incomparable. 

Quelles voitures ont été équipées de cette motorisation ?

Parmi les véhicules équipes du moteur rotatif, on peut compter :

– la NSU Araignée ;

– la NSU Ro 80 ;

– la Mazda Cosmo ;

– la Mazda RX-7 ;

– la Mazda RX-8…

L’efficacité de ce groupe motopropulseur a également été prouvée par la victoire de la Mazda 787B lors des épreuves des 24h du Mans en 1991. Mais cette technologie a disparu avec la dernière Mazda RX-8 de 2011 en raison de sa consommation légèrement élevée par rapport aux moteurs classiques.

Quelles sont les actualités concernant le moteur rotatif Mazda ?

Suite à une absence de plus de 11 années sur le marché de l’automobile, le moteur rotatif du constructeur nippon revient sur le marché. Mazda a également l’intention de produire une nouvelle voiture de sport équipée du moteur Wankel tel que la marque l’a fait avec la 787B. Toutefois, la Mazda MX-30 R-EV sera la première à profiter de cette technologie. Cependant, elle sera utilisée uniquement pour la recharge de batterie électrique, en raison de sa taille compacte et son efficacité hors du commun.